15
novembre
Par

From teaching competences to teaching praxeologies : the case of the problem-centred education

De la compétence à enseigner aux praxéologies d’enseignement : le cas de l’éducation centrée sur la résolution de problèmes

par Renata Jonina, LISEC

le vendredi 17 novembre 2017 à 14h30, Amphithéâtre Carnot, Institut de Physique, 5 rue de l’université, Strasbourg

Résumé

Cette thèse questionne les pratiques des enseignants et leur capacité à exploiter les appareils théoriques présentés durant leur formation à l’enseignement dans leur pratique quotidienne.
L’objectif est d’analyser des « praxéologies » d’enseignement, au travers de l’étude de la transposition qui s’effectue dans le cas de la formation aux théories de « l’éducation centrée sur la résolution de problèmes (PCE)» vers les pratiques concrètes d’enseignement. Le but est également d’apporter un éclairage sur la question de l’élaboration des compétences à enseigner qui s’appuient sur le modèle PCE.
Les parties théoriques s’emploient à définir la notion de « compétences à enseigner » ainsi que la notion de « l’éducation centrée sur la résolution de problèmes » (PCE). Le but ultime c’est de définir les compétences qui sont indispensables pour l’organisation de l’apprentissage dans le cadre de PCE.
La partie empirique étudie les praxéologies des enseignants qui travaillent avec PCE à travers des observations de cours, des entretiens portant sur leurs pratiques et l’analyse des réponses à un questionnaire lié à l’approche PCE.
L’analyse des données permet de découvrir dans les praxéologies des professeurs des éléments pertinents pour l’enseignement dans le cadre du modèle PCE qui représentent certains indicateurs de compétence. En plus, sur la base de cette analyse, une hypothèse été avancée sur l’interdépendance de certains éléments.
Mots clés : compétences à enseigner, praxéologies d’enseignement, enseignement, l’éducation centrée sur la résolution de problèmes, capacités cognitives inventives

Thèse dirigée par :

– M. AUDRAN Jacques Prof., INSA de Strasbourg / Université de Strasbourg,   France
– Mme KOKE Tatjana Prof., Université de Stradiņš de Riga, Lettonie

Rapporteurs :

-Mme LADAGE Caroline Prof., Université d’Aix-Marseille, France

-M. DE LIEVRE Bruno Prof., Université de Mons, Belgique

Autre membre du jury :

M. OGET David, Maître de conférences, INSA de Strasbourg / Université de
Strasbourg, France

Dans les mêmes thématiques :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *