20
mars
Par

” Intégrer des tablettes tactiles dans l’éducation dès la petite enfance ?

Enquête et expérimentation dans une école maternelle française “

par Chenchen Liu, LISEC

le vendredi 13 avril 2018 à 14h, amphithéâtre Vinci, INSA Strasbourg

La soutenance sera en anglais.

Résumé :

L’intégration des tablettes numériques à écran tactile dans l’éducation de la petite enfance est prometteuse, mais difficile. Les trois principaux acteurs impliqués dans cette intégration sont l’enfant, le parent et l’enseignant. Cette thèse porte sur la manipulation des tablettes par le jeune enfant, les attitudes des parents et l’acceptation de ces dispositifs par l’enseignante ou par l’enseignant, afin de répondre à la question de l’efficacité de l’intégration des tablettes à écran tactile dans l’éducation de la petite enfance. Dans la partie sur l’enfant, deux études ont été menées. La première étude explore les comportements de manipulation numérique des enfants sur des tablettes à écran tactile et a conclu que la difficulté technologique d’une application de jeu dans les tablettes importe plus que la difficulté du contenu. La deuxième étude porte sur l’efficacité de l’ajustement des difficultés d’adaptation dans l’apprentissage basé sur le jeu pour ce qui est de l’acquisition des habiletés cognitives et du plaisir de l’enfant. De plus, les résultats indiquent que la conception du jeu a des répercussions importantes sur la compréhension de l’enfant et la manipulation numérique, et que l’adaptation aux difficultés d’adaptation a eu une influence positive sur le rendement cognitif de l’enfant en littératie, en mathématiques de base et en dessin, alors qu’aucune différence significative n’ a été constatée dans l’expérience de plaisir de l’enfant entre le groupe expérimental et le groupe témoin.Dans la partie parents et enseignants, basée sur les résultats de l’enquête et des entretiens, les parents ont une attitude positive à l’égard des tablettes à écran tactile intégrés dans l’éducation de la petite enfance et ils croient fermement que les tablettes peuvent améliorer l’apprentissage des enfants. Pour les enseignants, il a été constaté que l’âge est l’élément clé qui influe sur leur acceptation de l’utilisation des tablettes numériques dans leur pédagogie, et les enseignants s’attendaient à recevoir des instructions plus pratiques sur l’utilisation de ces outils.

Composition du jury :

Geneviève Lameul (Professeur à Rennes 2, rapporteur et Présidente)

François-Xavier Bernard (Maître de Conférences HDR Paris 5, rapporteur)

Ecaterina Pacurar (Maîtresse de Conférences HDR, examinatrice)

Jacques Audran (Professeur à Université de Strasbourg, directeur de thèse)

Dans les mêmes thématiques :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *