11
mars
Par

Le Groupe Soprema, leader mondial des solutions d’étanchéité, devient le sixième mécène de la chaire AIARD Artificial Intelligence Augmented R&D, lancée en novembre 2020.

Le directeur de la recherche et du développement de Soprema, Rémi Perrin,  explique les raisons du choix du groupe :

‘’L’innovation est dans l’ADN de Soprema depuis sa création. La curiosité, l’esprit d’entreprendre sont les piliers de cet état d’esprit. Toutefois, au XXIe siècle, dans un monde de plus en plus ouvert et connecté, il est nécessaire de rajouter l’agilité et la capacité à traiter des données quasi infinies afin de sortir de ses silos d’expertises et de connaissances. C’est dans cet état d’esprit que SOPREMA a rejoint la chaire AIARD afin concevoir les matériaux de construction du XXIe siècle avec les outils du XXIe siècle !’’

 

Soprema, un leader mondial dans le domaine de la protection, de l’efficience énergétique et de la gestion du bâtiment

Groupe familial indépendant depuis sa création en 1908, SOPREMA s’affirme comme l’une des toutes premières entreprises mondiales dans le domaine de la protection, de l’efficience énergétique et de la gestion du bâtiment. La vision de SOPREMA : agir pour la valorisation du patrimoine bâti et le confort des usagers, avec la nécessaire réduction de son impact sur l’environnement.

Le Groupe SOPREMA s’est développé et s’est diversifié à travers le monde en intégrant au fil des années des activités complémentaires à son métier d’origine : l’étanchéité. Industriel responsable et précurseur, le Groupe est aujourd’hui un acteur du secteur du bâtiment, avec 8 900 collaborateurs dans le monde dont 4 618 en France, 81 sites de production dont 33 usines d’étanchéité, 28 usines d’isolation, 1 usine de géotextile, usines de mastics et colles, 9 usines de désenfumage et usine de recyclage, plus de 90 filiales d’exploitation et une présence internationale, 17 centres R&D, fortement axés développement durable, 22 centres de formation et un chiffre d’affaires consolidé en  2019 de 3,08 milliards d’euros.

Penser autrement la R&D

A l’ère des robots et de l’intelligence artificielle, les entreprises ont besoin de nouveaux outils intelligents pour penser autrement la R&D et gagner en efficacité et en compétitivité.

C’est dans cet objectif que l’INSA Strasbourg et ses mécènes œuvrent au sein de la chaire industrielle en R&D assistée par intelligence artificielle (AIARD). Un laboratoire d’idées et de recherche qui sensibilise, interpelle et inspire les industriels sur les nouvelles pratiques de l’activité inventive. Sa démarche est basée sur des méthodes créatives et collaboratives adaptées à chaque problématique, des outils de conception et de prototypage pour travailler en mode agile en intégrant la dernière génération de technologies numériques.

 

La chaire a été inaugurée en novembre 2020 avec cinq mécènes fondateurs

La chaire AIARD Artificial Intelligence Augmented R&D, inaugurée en novembre 2020, avec cinq mécènes fondateurs : Faurecia, Arcelor Mittal, Punch Powerglide, Socomec et Sartorius .  L’inauguration a lieu le 26 novembre en ligne, avec le soutien de la Région Grand Est, l’Eurométropole de Strasbourg. Denis Cavallucci, enseignant à l’INSA Strasbourg et chercheur à ICube est le pilote du projet.

Lancement de la chaire AIARD : au service du futur de la R&D industrielle

 

 

Dans les mêmes thématiques :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *