22
octobre
Par

L'équipe de recherche Architecture morphologie/morphogenèse urbaine et projet* (AMUP) lance un appel à contribution pour la deuxième édition de son colloque sur l'architecture, sous la direction de Laurent Reynès, enseignant à l'INSA Strasbourg. Le colloque a pour thème « La plastique dans la mise en œuvre des matériaux ». Il aura lieu le 8 février 2021 à l'INSA Strasbourg.

La première édition avait pour thème « La plastique dans la conception architecturale ». Elle  s’intéressait aux différents facteurs pouvant influencer la conception architecturale. Ce nouveau colloque qui s’inscrit dans la continuité du précédent, aura pour objet de souligner les paramètres qui impactent la plastique architecturale lors de la mise en œuvre des matériaux.

Appel à communication

Les doctorants, enseignants chercheurs et praticiens sont invités à réfléchir sur ces thématiques et à soumettre un résumé de 500 mots maximum à envoyer par courriel avant le 1er décembre 2020 au comité d’organisation.

Calendrier

  • Date limite de dépôt des résumés : 1er décembre 2020
  • Réponse : 11 décembre 2020
  • Rendu des pré-actes : 31 janvier 2021
  • Communication : 8 février 2021

Dans la phase de conception architecturale, la plastique du projet est anticipée : la forme, les matériaux, les couleurs, les dimensions, entres-autres, sont déterminés. L’étape qui fait suite à la conception est la réalisation. Il s’agit de la mise en œuvre des idées préconçues dans l’objectif de construire une œuvre architecturale. La mise en œuvre des matériaux implique un passage de l’idée au monde concret dans un processus de réalisation composé de plusieurs phases. Cela débute avec la pose ou le travail des premiers matériaux, sur le chantier comme en atelier et ceci s’étend jusqu’à la finalisation de l’ouvrage.

Une même conception peut aboutir à des résultats plastiques différents suite à la mise en œuvre des matériaux. En effet, de nombreux paramètres influencent le résultat plastique dans la mise en œuvre.  Parmi eux, peuvent notamment être cité les techniques et les outils employés, la touche personnelle du bâtisseur, son environnement et les conditions de mise en œuvre : organisation du chantier, conditions climatiques, budget, les aléas du chantier [défauts, malfaçons], etc.

Tous ces éléments peuvent impacter la plastique architecturale. Les changements plastiques résultants peuvent être minimes, que ce soit de l’ordre du détail (joints, jonctions, couleurs, texture des matériaux, etc.) ou majeurs en impactant la forme architecturale.

Droits réservés

Direction scientifique

Laurent Reynes, professeur à l’INSA Strasbourg, habilité à diriger des recherches – unité de recherche AMUP (UR 7309)

Comité d’organisation
  • Béranger Begin, doctorant – unité de recherche AMUP (UR7309)
  • Séphora Loaiza Zuluaga, doctorante – unité de recherche AMUP (UR7309)
  • Laurent Reynes, professeur à l’INSA Strasbourg, habilité à diriger des recherches – unité de recherche AMUP (UR7309)
  • Oliver Saleeby, doctorant – unité de recherche AMUP (UR7309)

*L’équipe AMUP (architecture, morphologie/morphogenèse urbaine et projet) regroupe des architectes et des enseignants-chercheurs de l’école nationale supérieure d’architecture de Strasbourg et de l’école d’architecture de l’INSA Strasbourg.

AMUP est une structure interdisciplinaire spécialisée dans la conception architecturale, les projets urbains et la démocratisation des compétences sociales et techniques. Les recherches développées prennent en compte les problématiques du développement durable et du changement climatique. C’est une équipe pluridisciplinaire, composée d’architectes, d’anthropologues, d’artistes, de géographes, de philosophes, de sociologues et d’urbanistes, qui œuvrent au développement de la recherche en architecture et dans les sciences de l’homme et de la société.

Dans les mêmes thématiques :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *