19
mars
Par

La finale régionale du concours Ma thèse en 180 secondes a eu lieu, en ligne, le 18 mars 2021. Inès Jorge, diplômée 2019 en génie électrique de l'INSA Strasbourg, a remporté le premier prix de la finale après avoir présenté avec brio sa thèse sur la maintenance prévisionnelle des batteries au lithium dans les véhicules électriques, qu'elle effectue dans le cadre du projet Interreg VEHICLE.

Une rediffusion de la finale est diffusée sur la chaîne Youtube du Jardin des sciences de l’Université de Strasbourg.
La présentation de Inès Jorge démarre à la minute 45″05.
 
Prochaine étape pour Inès Jorge : la finale nationale en juin 2021 !
 
La thèse de Inès Jorge est dirigée par Pr. Romuald Boné et encadrée par Dr. Tedjani Mesbahi et Dr. Ahmed Samet au sein des équipes de recherche Science de données et connaissances (SDC) et  Systèmes et microsystèmes hétérogènes (SMH) du laboratoire ICube,  cofinancée par les projets Interreg VEHICLE et HALFBACK.
 
 
Un article a été publié sur France3-regions.francetvinfo.fr le 19 mars 2021, Strasbourg – Ma thèse en 180 secondes : Inès Jorge l’emporte en nous parlant des batteries de voitures électriques, par Vincent Balleste.
 
Samuel Berthe et Agathe Marmin, doctorant·es au sein de l’unité de recherche ICube et co-dirigé-es par des enseignants-chercheurs INSA Strasbourg ont également participé à cette finale. Leur présentation figure respectivement à 12min27 et à 1h6min19 de la vidéo.
 

le concours Ma thèse en 180 secondes

Cette édition alsacienne 2021 était co-organisée par le Jardin des sciences de l’Université de Strasbourg et la délégation Alsace du CNRS, en partenariat avec l’Université de Haute-Alsace. Elle est soutenue par la Région Grand Est, l’Eurométropole de Strasbourg, la MGEN et la CASDEN.
 
Le concours national «Ma thèse en 180 secondes» offre la possibilité à des doctorantes et doctorants de présenter leur sujet de recherche au grand public. Le défi est de taille : ils ont trois minutes pour expliquer leur thèse à travers un exposé clair et concis. L’objectif de cet événement national est d’encourager les jeunes scientifiques à mieux communiquer en direction du grand public tout en leur permettant de partager leurs sujets de recherche.

Dans les mêmes thématiques :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *