16
juillet
Par

La soutenance de thèse de Flor de Asis Marti Niéto dont le sujet porte sur la “Contribution à la conception et conduite des systèmes d’information dans un contexte d’usine du futur par une approche basée co-évolution” aura lieu le vendredi 30 août 2019 à 14h à l’INSA Strasbourg (amphithéâtre Arp).

Flor de Asis Marti Niéto a réalisé sa thèse au sein de l’unité de recherche ICube équipe conception, système d’information et processus inventifs (CSIP).

Le jury est composé de :

  • Virginie Goepp, directeur de thèse, maître de conférences – habilitation à diriger des recherches, INSA Strasbourg, France
  • Emmanuel Caillaud, co-directeur de thèse, professeur, Université de Strasbourg, France
  • Michaël Petit, rapporteur, professeur, Université de Namur, Belgique
  • Ali Siadat, rapporteur, professeur, ENSAM Paris Tech Metz, France
  • Hervé Panetto, président du jury, professeur, Université de Lorraine, France

Résumé

Dans le contexte actuel, la transformation de l’outil industriel par l’intermédiaire de nouveaux paradigmes de performance tels qu’Usine du Futur (Factory of the Future FoF), Industrie 4.0 (I4.0) ou encore Smart Factory (SF) est au cœur des préoccupations actuelles des industriels. Les travaux présentés dans cette thèse portent sur la problématique de passage d’une situation spécifique existante (AS-IS) vers une situation cible type Usine du Futur (TO-BE) en prenant en compte la situation souhaitée AS-WISHED et les contraintes de ressources. Dans ce cadre, la principale contribution porte sur une approche reposant sur un modèle de co-évolution permettant de guider ce projet de transition au sein de l’organisation. Sur la base des travaux de Tolio et al. (2010), nous avons proposé un modèle de co-évolution amélioré en intégrant le niveau stratégique, le rôle du système d’information (SI) et celui de la place l’homme. Sur le plan théorique, le nouveau modèle de co-évolution aborde 3 domaines Produit/Production/SI qui sont structurés en deux niveaux d’analyse : externe (stratégique) et interne (structurel). L’ensemble de 6 sous-domaines comportent chacun 3 composants couvrant les choix relatifs à chaque sous-domaine et niveau d’analyse. Sur le plan managérial, la gestion de la co-évolution réside dans la modélisation des ces composants. Ensuite, nous caractérisons des liens de co-évolution existants entre les différents sous-domaines du modèle de co-évolution proposé. La démarche d’exploitation du modèle de co-évolution comporte trois étapes et considère les contraintes opérationnelles et les contraintes dites de co-évolution liées à la gestion des liens ou impacts entrant en jeu dans la co-évolution. Il permet de passer progressivement des modèles AS-IS et AS-WISHED pour aboutir à un modèle TO-BE.

Mot clés : transformation de l’industrie, usine du futur, Industrie 4.0, Smart Factory, approche basée modèle, modèles AS-IS AS-WISHED TO-BE, gestion de la co-évolution, système d’information, modélisation d’entreprise.

Abstract

Within the current context, the transformation of industries through new paradigms of performance such as The Factory of the Future (FoF), Industrie 4.0 (I 4.0) or even The Smart Factory (SF) is at the heart of the industrials’ current concerns. The present work address the problem of the transition from a specific situation (AS-IS) to a target situation alike FoF (TO-BE) considering the desired situation AS-WISHED and the resources constraints. In this line of action, the main contribution concerns an approach based on a co-evolution model enabling to guide manufacturing industries to perform such a transition. Based on the work of Tolio et al. (2010), we propose an enhanced co-evolution model that integrates the strategic level of decisions, the information system role (IS) and the role of the human workforce. From the theoretical perspective, this new model consists in 3 domains: Product design/ Manufacturing/ IS which are structured into two levels of analysis: external (strategic) and internal (operational). The resulting structure of 6 sub-domains are in turn composed of 3 components covering the decisions related to each sub-domain and level of analysis. From the management perspective, the management of co-evolution relies on the modelling of their components. Hence, we exploit the modelling language constructs of the ISO 19440 (2007) standard for the internal components. Then, we characterize the existing co-evolution links between the different sub-domains of the proposed co-evolution model. At last, a 3 phase approach enabling to exploit the enhanced co-evolution model is proposed. It considers the feasibility constraints and the co-evolution constraints linked to the management of the links or impacts that came into play in the co-evolution. As such, it enables to work out progressively a feasible TO-BE model.

Key-words: Transformation of the industry, Factory of the Future, Industrie 4.0, Smart Factory, Model-based approach, AS-IS AS-WISHED model, Co-evolution Management, Information System, Enterprise Modelling

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *