26
septembre
Par

Dans le cadre du troisième appel à projets du dispositif « Offensive Sciences », finançant des projets de recherche appliquée dans le Rhin supérieur, sept nouveaux projets d’excellence scientifique ont été sélectionnés. Parmi ceux-ci, l’INSA Strasbourg participe à trois projets, dont deux en tant que coordinateur.

Au travers de l’initiative « Offensive Sciences », la Région Grand Est, le Bade-Wurtemberg et la Rhénanie-Palatinat, en coopération avec le programme INTERREG V Rhin Supérieur, soutiennent des initiatives en matière de recherche qui se distinguent par leur excellence scientifique et leur contribution au développement régional dans le Rhin Supérieur.

Grâce à une coopération de longue date entre acteurs scientifiques le long du Rhin en France, Allemagne et Suisse, notamment au travers de TriRhenaTech, (l’alliance des grandes écoles en sciences appliquées du Rhin supérieur), trois projets avec participation de l’INSA déposés dans le cadre du troisième appel ont été adoptés en juin 2019, pour un montant total de subvention de plus de 820 000 €.

Les trois projets sélectionnés sont les suivants :         

  • VEHICLE : Perfectionnement des systèmes de stockage d’énergie des véhicules électriques
    • Partenaires : INSA Strasbourg (porteur), Hochschule Trier, Hochschule Karlsruhe
    • Partenaires associés : Centrale Lille, Université de Nantes, Sheffield Hallam University, CCI Alsace Eurométropole, CVC, IEE
    • Budget global : 997 224 €, FEDER : 498 612 €, subvention pour l’INSA : 373 140 €
    • Coordinateur INSA : Tedjani MESBAHI
  • VIRTFac : Optimiser le passage à l’industrie 4.0 : planifier le bon système de production au bon moment
    • Partenaires : INSA Strasbourg (porteur), Hochschule Offenburg, Université de Strasbourg
    • Partenaires associés : Safran Landing Systems Molsheim Atelier Carbone, Altran Technologies Division Est, Siemens Division Production Process Automation Haguenau, Socomec, Plavis GmbH, CCI Alsace Eurométropole, Grand E-Nov, Rhenatic, ECAM Strasbourg-Europe, N. Schlumberger
    • Budget total : 999 996 €, FEDER : 499 998 €, subvention pour l’INSA : 289 569 €
    • Coordinateur INSA :  Prof. Roland DE GUIO
  • ACA-MODES : Commande intelligente pour l’alimentation des réseaux électriques décentralisés, incluant la part d’énergies renouvelables
    • Partenaires : Hochschule Offenburg, Hochschule Karlsruhe, Albert-Ludwigs-Universität Freiburg, INSA Strasbourg, Hochschule Koblenz, Fachhochschule Nordwestschweiz (Muttenz)
    • Partenaires associés : EIFER – European Institute for Energy Research, E-Werk Mittelbaden AG & Co. KG, Strategische Partner – Klimaschutz am Oberrhein e. V., Ortenauer Energieagentur GmbH, Pfalzwerke Aktiengesellschaft, Ottensmeier Ingenieure GmbH, TLK Energy GmbH, CCI Alsace Eurométropole, IWB Industrielle Werke Basel, EBL Genossenschaft Elektra Baselland
    • Budget global : 1 390 054 €, FEDER : 499 830,14 €, financement des partenaires régionaux : 249 951 €, subvention pour l’INSA : 164 721 €
    • Coordinateur INSA :  Prof. Monica SIROUX

La cérémonie de lancement des projets a eu lieu le 11 septembre 2019 à Bühl en Allemagne, en présence de nombreux représentants politiques des régions partenaires et des porteurs des projets. 

Pour rappel, les projets SPIRITS, ELCOD et HALFBACK ont également bénéficié d’un cofinancement dans le cadre du deuxième appel de l’initiative «Offensive Sciences».

Copyright « Pilier Sciences/Säule Wissenschaft »

 

Dans les mêmes thématiques :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *