28
mai
Par

Sonja Kallio, doctorante au sein de l’équipe génie civil et énergétique (GCE) de l’unité de recherche ICube et originaire de Finlande, partage son expérience des premiers mois passés avec l’équipe du projet ACA-MODES qu’elle a intégrée en novembre 2019.

J’ai commencé mes études de doctorat à l’INSA Strasbourg ICube équipe GCE dans le cadre du projet ACA-MODES “Advanced Control Algorithms for Management of Decentralized Energy System” en novembre 2019. Ma directrice de thèse est le professeur Monica Siroux. Le projet est cofinancé par Interreg V Rhin Supérieur qui inclut des partenaires allemands et suisses.

Mes études ont bien commencées et j’apprécie mon séjour à Strasbourg. Mon sujet de thèse est “Algorithmes de contrôle avancés pour la gestion des systèmes de micro-cogénération dans le contexte des réseaux d’énergie intelligents”. J’ai un master en technologie des centrales électriques durant lequel j’ai  étudié les systèmes de micro-cogénération. Pendant les premiers mois de mon doctorat, j’ai étudié les systèmes de micro-cogénération à base d’énergie solaire appelés photovoltaïques/thermiques (PVT), qui combinent le système solaire thermique et photovoltaïque pour produire de la chaleur et de l’électricité pour les bâtiments résidentiels.

Premier atelier du projet  ACA-MODES

Le 31 janvier dernier, nous avons organisé le premier atelier du projet. Il s’est déroulé à la Hochschule d’Offenburg, notre partenaire allemand. C’était ma première occasion de rencontrer nos partenaires allemands et suisses et de pouvoir faire une présentation d’environ vingt minutes  : “État de l’art et activités de R&D”. J’ai parlé de la technologie de la micro-cogénération et j’ai présenté mes premiers résultats de recherche sur la simulation du fonctionnement du collecteur PVT dans deux conditions climatiques différentes.

L’atelier a duré toute une journée et nous avons assisté à onze présentations du projet et des partenaires industriels. Il y avait environ cinquante participants : des partenaires du projet, des partenaires industriels et des étudiants. J’ai apprécié de pouvoir participer à ce workshop, car j’ai obtenu de nouvelles informations sur le travail des partenaires et sur le projet. C’était aussi un réel plaisir de rencontrer des personnes qui travaillent sur le même sujet. Je travaille actuellement sur l’avancement du projet et de mes recherches avant la prochaine réunion du projet.

D’un budget total de 1 390 054 € ACA-MODES est cofinancé par le programme INTERREG V Rhin Supérieur à hauteur de 499 902 € issus du Feder (Fonds européen pour le développement régional). Le projet est également cofinancé par la Région Grand Est, le Bade-Wurtemberg, la Rhénanie-Palatinat et la Suisse – de l’initiative Offensive sciences qui finance les projets de recherche d’excellence transfrontaliers.

Porté par Hochschule Offenburg, il implique l’INSA Strasbourg, Hochschule Karlsruhe, Hochschule Koblenz et l’université de Freiburg.

Crédit photo: Alexandre Kudriavtsev

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *