20
janvier
Par

Le travail à l’INSA de Strasbourg sur la fabrication additive et son utilisation en robotique a été discuté le 30 novembre 2015, lors de la soutenance de thèse d’Arnaud Bruyas, membre d’AVR (automatique, vision et robotique) à ICube.

Ancien élève de l’INSA de Strasbourg en mécatronique, A. Bruyas a soutenu sa thèse de doctorat sur l’ « apport de la fabrication additive multi-matériaux pour la conception robotique » devant un jury composé de Simon Henein (EPFL), Jérôme Szewczyk (U. Paris 6), Gérard Poisson (U. d’Orléans), A. Bernard (Ecole Centrale de Nantes), ainsi que de François Geiskopf et Pierre Renaud.

La thèse a porté sur l’introduction de dispositifs robotiques originaux, avec pour application la conception de robots pour la radiologie interventionnelle, un des thèmes principaux de l’équipe AVR d’ICube.

Une originalité majeure du travail présenté réside dans la réalisation simultanée du corps du robot, de ses  articulations et des freins et préhenseurs nécessaires aux gestes médicaux considérés, grâce à l’emploi de plusieurs matériaux dans une seule pièce.

Les contributions de ce travail, reconnues notamment par deux prix en conférence internationale* ont exploité la plateforme de fabrication additive située à l’IRCAD au sein de la plateforme I2RM du laboratoire, financée par l’Equipex ROBOTEX. Cette plateforme permet la production de systèmes multi-matériaux pour les laboratoires et entreprises, l’équipe AVR développant une expertise à la fois sur la conception robotique et la fabrication additive.

* IEEE ICRA 2014 Best Automation Paper Award Finalist, ASME IDETC 2014 Best Interactive Presentation Award at the Compliant Mechanisms and Micro/Nano Mechanisms Symposium

Pierre Renaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *