14
juin
Par

Fonctionnalisation de surfaces par microstructuration laser

par Camille HAIRAYE, ICube Equipe IPP

Vendredi 16 juin à 14h, Illkirch, Pôle API, A207

Résumé

Cette thèse porte sur la fonctionnalisation de surface par microstructuration laser. L’étude expérimentale a consisté à texturer des surfaces d’acier inoxydable avec une source laser impulsionnelle à fibre dopée Yb (1030 nm, 300 fs), dans le but de contrôler leur mouillabilité et de les rendre superhydrophobes. Par une optimisation des conditions d’irradiation, il est possible de conférer à la surface une structuration à double échelle de rugosité. Des structures d’une dizaine de micromètres sont réalisées par ablations successives selon un motif de lignes croisées, sur lesquelles se forment des nanostructures auto-organisées. La simulation du couplage de l’énergie dans la cible a permis de déterminer les paramètres opératoires pour limiter l’accumulation thermique en surface. L’étude fait clairement apparaître le rôle de la texturation dans l’apparition du caractère superhydrophobe de la surface, tout en soulignant l’influence des propriétés physico-chimiques du matériau.

Cette thèse a été dirigée par Joël Fontaine, professeur à l’INSA de Strasbourg.

Le jury est composé de :

  • Joël Fontaine (Professeur à l’INSA de Strasbourg)
  • Florence Garrelie (Professeur à l’Université Jean Monnet de Saint Etienne)
  • Philippe Delaporte (Directeur de recherche au LP3 de Marseille)
  • Frédéric Antoni (maître de conférences au laboratoire ICube de Strasbourg)
  • Thierry Engel (maître de conférences à l’INSA de Strasbourg)
  • Frédéric Mermet (encadrant entreprise à IREPA Laser d’Illkirch).

Dans les mêmes thématiques :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *